PLATEFORME CITOYENNE JUSTICE ET VERITE

20 ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ENGAGEES DANS LE PROCESSUS DE JUSTICE TRANSITIONNELLE AU TOGO

Navigation de recherche

Navigation

Photo de famille des Volontaires de la Paix de la PCJV
Opérationnalisation du Mécanisme d'Alerte Précoce avec l'appui de l'Union Europénne, lors de la Présidentielle de 2015 au Togo
Débat public sur le Processus de Réconcilation en lien avec la Décentralisation
Activité organisée par la PCJV en 2016-Vue partielle des participants
Personnes Ressources lors du Forum National sur le Processus de Justice Transitionnelle en 2014
La PCJV est la cheville ouvrière de cette activité

ACCUEIL

Togo : Fin de la première phase d’indemnisation des victimes non vulnérables des violences de 2005. Cap bientôt sur la 2ème phase!

La première phase du processus d’indemnisation des victimes  non vulnérables des violences post-électorales  de 2005 est arrivée à son terme depuis le 23 juin 2018.

Depuis le 20 mars 2018, et selon un programme bien défini, le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN)  est allé à la rencontre des victimes non vulnérables des violences de 2005.

Rappelons le, sont des victimes non vulnérable, les personnes touchées par les violences qu’a connu le Togo,mais qui n’ont pas besoin d’une prise en charge psycho-médicale.

Le HCRRUN a donc, selon les recommandations de la CVJR, procédé à l’indemnisation des uns et des autres. Après l’indemnisation des victimes du pôle III et pôle II  (Région maritime et plateaux), c’était le tour des victimes du Pole I (Région des Savanes, Kara  et Centrale) d’être servi, durant la semaine du 04 au 23 juin 2018.

Lors d’un point  de presse tenu à Sotouboua ce 23 juin, l’institution après avoir fait le bilan des indemnisations  dans le Pole I à tenu à remercier tous les acteurs impliqués.

En premier lieu, les remerciements de l’institution ont été adressés aux victimes. A celles  qui ont été indemnisées d’une part, pour le calme et la sérénité dont elles ont fait preuve, et qui ont contribué à faire de cette mission du HCRRUN une réussite. 

Aux autres victimes qui attendent encore leur indemnisation d’autre part, le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale, renouvelle sa gratitude tout en  les rassurant que ‘’compte tenu des nouvelles ressources financières déjà mises à la disposition du HCRRUN par l’Etat, tout sera mis en œuvre dans un avenir très proche pour répondre à leurs attentes légitimes’’.

Le HCRRUN a porté aussi ses remerciements à l’endroit des autorités politiques, administratives, religieuses, traditionnelles, des Forces de Sécurité et de Défense et des professionnels des médias pour leur accompagnement constant dans l’accomplissement de sa mission.

Par ailleurs, pour le compte de cette première phase d’indemnisation des victimes non vulnérable dans le Pole I, 682 victimes étaient attendues pour être indemnisées. In fine, ce sont 506 victimes qui ont été retrouvées et indemnisées.

Vivement alors, l’ouverture prochaine des autres phases d’indemnisation des victimes, afin que l’apaisement, le pardon et la réconciliation tant souhaités et désirés, soient réellement effectifs dans la vie des citoyens togolais.

Stéphane  AGBONAGBAN

Informations supplémentaires