ACCUEIL

SUITE DU PROCESSUS D’INDEMNISATION AU TOGO : le HCRRUN pose ses valises dans la Région des Plateaux

  • Imprimer

Le programme de réparation des victimes des crises sociopolitiques de 1958 à 2005, mis en œuvre par le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN), continue avec la première vague d’indemnisation des victimes non-vulnérables à Atakpamé, dans la région des Plateaux. C’était ce  lundi 07 mai 2018, et elle se déroulera pendant deux (02) semaines  avec la prise en charge de près d’un

millier de victimes non-vulnérables  venant de préfectures de l’Ogou, Amou, Wawa et Akebou.

L’ouverture de cette phase qui s’est tenue aux affaires sociales d’Atakpamé, a été faite en  présence de Monseigneur Nicodème Barrigah-Bénissan, Evêque d’Atakpamé,  Togbui Agokoli IV, président des chefs traditionnels du Togo  et Joseph KOFFIGOH ancien  premier ministre.

La présidente, Awa NANA DABOYA  a déploré l’état de violence gravissime dans cette région   par rapport  aux autres. Cette phase d’indemnisation à Atakpamé est marquée par la possession des chèques par les victimes comme dans les villes précédentes. Le pardon et la réconciliation ont été rappelés aux victimes par les autorités pour le bon déroulement du programme. Pour le HCRRUN, l’indemnisation n’est que symbolique.

 

Nana Mairama Apou