PLATEFORME CITOYENNE JUSTICE ET VERITE

20 ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ENGAGEES DANS LE PROCESSUS DE JUSTICE TRANSITIONNELLE AU TOGO

Navigation de recherche

Navigation

Photo de famille des Volontaires de la Paix de la PCJV
Opérationnalisation du Mécanisme d'Alerte Précoce avec l'appui de l'Union Europénne, lors de la Présidentielle de 2015 au Togo
Débat public sur le Processus de Réconcilation en lien avec la Décentralisation
Activité organisée par la PCJV en 2016-Vue partielle des participants
Personnes Ressources lors du Forum National sur le Processus de Justice Transitionnelle en 2014
La PCJV est la cheville ouvrière de cette activité

ACCUEIL

Le HCRRUN indemnise les victimes non vulnérables dans les plateaux

La réconciliation nationale étant l’une des plus grandes préoccupations des fils et filles du Togo, les actions du  Haut-Commissariat  à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN)  pour atteindre cet objectif sont à saluer. Ainsi, après l’étape d’indemnisation des victimes non vulnérables de la crise socio politique de  2005 à Lomé depuis le 20 mars 2018, le HCRRUN continue ses actions dans les villes du Togo.

 

En effet, après l’étape de la prise en charge psychologique et l’indemnisation des personnes vulnérables de la crise socio politique de 2005 à Lomé, le HCRRUN a débuté la prise en charge des personnes non vulnérables de 1993 à 2005, le 20 mars de cette année. Apres l’étape de Lomé, cette action se poursuit dans les villes du Togo toujours en présence de la présidente Madame Awa Nana DABOYA.

Ainsi, du 09 au 14 avril 2018, le HCRRUN était à Kpalimé pour indemniser les victimes non vulnérables de Kloto, d’Agou, de Kpélé et de Daye . Environ 310 victimes étaient attendues.

Du 17 au 18 avril dernier, 137 victimes ont été attendues dans le Haho et le moyen –mono dont 41 pour Notse et 96 pour tohoun.

Le 19 avril, était le tour des victimes non vulnérable d’Anié et de l’Est – mono. Il est à noter que l’indemnisation des personnes non vulnérables se poursuit jusqu’au 28 juin 2018.

Jeanne Talaki DONGA

 

 

Informations supplémentaires